Les 73 vins à boire pendant & après la Fête des Vignerons 2019

CHF 45.00

Les 73 vins à boire pendant & après la Fête des Vignerons 2019

Jérôme Aké Béda présente « Les 73 vins à boire pendant & après la Fête des Vignerons 2019 ».

Le puriste qui tient ce livre dans ses mains pourrait de prime abord trouver deux motifs à froncer les sourcils. Premièrement, il y est question de crus qui ne sont pas tous originaires des deux régions consubstantielles à la Fête des Vignerons, Lavaux et le Chablais. Ensuite, il est pour le moins étonnant que l’auteur provienne lui aussi d’une contrée non seulement lointaine, mais manifestement dépourvue de toute tradition viticole.

Et pourtant, ces deux anomalies apparentes s’expliquent aisément si l’on songe à la plus noble mission du vin, qui est de rapprocher les gens et non de les diviser. Sommelier hors-sol, débarqué de mes plantations d’ananas, j’ai immédiatement été fasciné par ce produit qui exprime de manière emblématique la symbiose de la nature et de l’homme, impossible sans le terroir qui le porte et inconcevable sans le vigneron qui le sublime. Arrivé en Suisse comme une page blanche, on me pardonnera l’expression, je n’ai eu de cesse de la remplir et donc, vocation bien africaine celle-là, de conter et de raconter le vin, avec pour finalité ultime de faire partager ma passion. J’y vois aussi un magnifique message démontrant que l’attachement aux racines – celles de la vigne sont particulièrement profondes – et l’ouverture au monde ne sont pas incompatibles.
Ouverture: le mot est lâché, qui explique pourquoi cet ouvrage déborde largement du territoire allant de Pully à Bex. La Fête des Vignerons convie traditionnellement autorités et ressortissants des autres cantons suisses à s’associer à sa grande célébration vicennale. Il m’a paru dès lors aussi naturel que bienvenu de rassembler dans cet ouvrage des crus qui rapprochent le Rhône du Rhin, les Trois Lacs de celui des Quatre-Cantons, et qui reflètent avec talent la diversité et l’excellence de la vitiviniculture de notre pays.
Mon plus vif souhait est que la Fête des Vignerons soit pour vous l’occasion de découvrir les nombreuses pépites que recèlent notre sol et nos caves, mais aussi que vous gardiez à l’esprit, en les dégustant, la formule qui accueille tout nouveau compagnon d’une confrérie bachique bien connue en terre vaudoise: «Bois ce vin, et sois bon comme lui ! »

Jérôme Aké Béda

Catégorie :